Aller directement au contenu principal

Les petites bêtes

Un soir, les enfants m’ont demandé quel était le plus gros des animaux. J’ai parlé de l’éléphant, de la girafe, et des baleines. Ensuite, j’ai expliqué qu’on n’avait pas encore exploré les océans, donc qu’il restait peut-être des animaux énormes dont on n’avait pas idée de l’existence.

Mais ce qui les a le plus intéressé, c’est quand ils ont voulu savoir qui étaient les animaux les plus petits.

Nous voilà donc partis dans une longue explication sur les animaux de l’infiniment petit. Nous commençons notre aventure avec les acariens de maison, notamment ceux du lit qui se nourrissent des squames. Première révélation pour les enfants, qui découvrent le concept des « peaux mortes ».

Ah mais c’est pour ça qu’après on est sales, même quand on n’a pas joué dehors ? C’est ça, le sale ?

Nous continuons avec quelques vidéos explicatives sur Youtube, contenant notamment des images capturées à l’aide d’un microscope électronique à balayage. Découverte incroyable pour les enfants qui découvrent l’aspect étrange et dérangeant de ces petites bêtes.

Une photo d'un acarien au microscrope électronique à balayage

House Dust Mite, par Gabriel Andrés Trujillo Escobedo - CC BY-SA 2.0

Les enfants sont subjugués et se regardent mutuellement en louchant, comme s’ils pouvaient voir au fond des pores de leur peau à l’œil nu.

Nous terminons notre explication par les bactéries, qui sont encore plus petites que les acariens. Je leur explique que leur corps entier est rempli de bactéries et qu’elles sont nécessaires à son fonctionnement. Ils sont effarés. Le petit, 4 ans, ne sait pas trop s’il est heureux ou inquiet. Le grand, 7 ans et seul croyant de la maison, se pose des questions :

— Mais Papa, on peut les faire sortir les petits copains du ventre ?
— Pourquoi tu voudrais qu’ils sortent, ils sont chez eux. Ils sont nés avec toi, font partie de toi. Tu ne serais pas toi, sans eux.
— Ils sont toujours avec moi ?
— Oui.
— Mais pas comme Jésus.
— Comment ça ?
— À l’école [son ancienne maternelle, chrétienne] ils disent que Jésus est avec nous. Mais en vrai, il est pas là.
— Les bactéries sont vraiment là, elle.
— Alors je suis jamais seul ?
— C’est ça.
— Trop cool.

GIF: Extrait d’il était une fois la vie avec des bactéries.

La science, c’est la meilleure histoire du soir.


À suivre…